"L'Ecole d'Athènes", une école holistique

"L'Ecole d'Athènes", une oeuvre globale majeure de la Renaissance

L’école d’Athènes est une fresque grandiose réalisée par Raphaël, célèbre peintre de la Renaissance italienne, entre 1508 et 1512, que l’on peut admirer encore aujourd’hui au sein d’une salle des musées du Vatican. Elle pose une intention forte, celle de relier l’art, la science et la philosophie et de rassembler en un tout, les différentes théories et doctrines que ces dernières diffusent.  L’école d’Athènes marie ainsi symboliquement les disciplines fondamentales de la pensée antique en rassemblant ses figures majeures, philosophes, mathématiciens, scientifiques théoriciens et empiriques, qui se voient incarnés par les plus illustres artistes de la Renaissance.

Mariage symbolique des différentes écoles de philosophie

Outre le fait d’unir subtilement art, science et philosophie, Raphaël tente également, à travers cette fresque, de réunir les différentes écoles de philosophie représentées par les deux personnages centraux que sont Platon et Aristote.

Le premier pointe le doigt vers le ciel et transmet ainsi, l’idée que le monde réel n’est pas le monde physique mais plutôt un « arrière-monde » d’idées abstraites, de concepts transcendant le réel, un monde spirituel.  Le monde physique pour Platon n’est qu’un monde matériel imparfait, sensible et changeant, avec lequel nous interagissons au quotidien et qui nous enferme dans une pseudo-connaissance.

Le second personnage central, Aristote, a quant à lui la main droite tendue vers le spectateur et tournée vers le sol. Il sous-tend ainsi l’idée que le monde terrestre, le monde physique, est celui qui permet de soutenir les idées et d’y ancrer la connaissance liée à l’expérience par l’observation concrète de la nature. Idée qui se voit également portée par les doctrines du rationalisme, où les faits et l’expérience sensible sont à l’origine de toute connaissance, et de l’empirisme, où le réel n’est connaissable que par la raison.

"Philosophie première"

Aristote pose ainsi les bases de la métaphysique qu’il qualifie de « philosophie première ».

News & Evenement

Les dernières news et évènements