Les 5 éléments et les épreuves de la vie

Transcender les expériences de vie et équilibrer les éléments

L’homme n’est complet que, lorsque par son travail interne, il peut harmoniser les cinq éléments présents en lui, à savoir la « Terre », l’« Eau », le « Feu », l’« Air » et l’«Ether». Cette harmonisation est alors la garantie d’une bonne santé générale et de l’équilibre physique, psychique et spirituel.

S’il manque à l’homme un des cinq éléments, la vie se chargera, pour son évolution, de lui mettre des «épreuves» sur son chemin pour qu’il puisse travailler cet élément absent au travers d’«expériences».

Tout au long de notre vie, apparaîtront des épreuves en relation avec les quatre éléments (le cinquième élément n’apparaissant en fait qu’après l’harmonie des quatre autres et de l’unité obtenue à partir de celles-ci). Ces épreuves ne cesseront de s’imposer à nous et reviendront par cycles, tant que nous n’aurons pas transcendé les expériences et ainsi éveillé un élément.

Des épreuves liées à des manques

Les épreuves de « Terre », par exemple, sont comme des tremblements de terre ou des séismes. Elles vérifient notre stabilité, notre volonté et notre patience. La montagne immuable en est le symbole. La vie nous donne l’occasion de travailler les trois qualités de l’élément « Terre » : patience, volonté et stabilité.

Le manque d’« Eau » donne des épreuves sur les sentiments. Les émotions comme la haine, la colère, la jalousie et la trahison apparaissent alors dans notre vie pour nous mettre au défi de les surmonter. Nous pouvons vaincre ces poisons par une énergie qui unifie tout, celle de l’amour.

Par ailleurs, si nous manquons d’élément « Feu », ce sont alors les plus terribles épreuves qui surviennent, car elles doivent nous faire passer par des expériences où nous n’avons d’autres choix que de purifier toutes nos « impuretés », qu’elles soient physiques, psychiques ou mentales, car ces scories ne nous permettent pas de nous unir correctement à notre âme et aux énergies positives qu’elle véhicule.

En manque d’élément « Air », ce sont des épreuves comme des ouragans ou des tempêtes qui surgissent. Nous avons alors du mal à prendre les bonnes décisions. L’intellect est désorienté et nous n’arrivons pas à décider : on « perd le nord » où on « est à l’ouest », semblant désœuvré, perdu et ne sachant pas quoi faire. L’enracinement dans le bas-ventre est la porte de secours.

Une harmonisation et un alignement pour atteindre l'unité

Chaque chose, chaque personne ou chaque événement qui rentre en relation avec nous n’est une rencontre fortuite. Il nous faut accepter le fait, que pour avancer et évoluer, nous devons passer par un travail interne sur l’harmonisation des éléments et leur union, afin d’être pleinement complet.

La vie est comme un plat de cuisine. Lorsque nous observons le cuisinier préparer le repas, on se demande ce qu’il est en train de concocter. Le cuisinier, lui, a une vue d’ensemble de ses préparatifs et il en connaît la finalité. Tout comme pour les aliments servant au repas, que nous devons laver, éplucher, tailler et peut-être faire cuire pour pouvoir les assimiler sans trop de peine, les épreuves nous invitent, de manière identique, à « laver » et « travailler » nos manques et nos faiblesses, afin de nous harmoniser et de trouver l’unité avec notre âme et avec l’âme de l’Univers, pour être alignés … et enfin être assimilés par la vie.

Emmanuel MEUNIER

Extrait de « La Cuisine holistique » – Cycle 1

News & Evenement

Les dernières news et évènements